fbpx

نموذج جذاذة وفق بيداغوجيا الدعم الفارقي

0

نموذج جذاذة وفق بيداغوجيا الدعم الفارقي

نموذج جذاذة وفق بيداغوجيا الدعم الفارقي

نموذج جذاذة وفق الدعم الفارقي

 Modèle de fiche pédagogique selon le soutien différencié

Hosnia Choukri
Ci-joint un document clarifiant la différence terminologique et pratique
entre les concepts: soutien, remédiation et consolidation, tout en
proposant un modèle de fiche pédagogique de soutien dit ” différencié”. 
Mes respects!


Quelques considérations théoriques et pratiques

I.1) Soutien/Consolidation/Remédiation : quelles différences ?

Au cours de son travail professionnel et de ses différentes tâches pédagogiques et didactiques (planification, gestion et évaluation des apprentissages), l’enseignant se trouve toujours devant un foisonnement de concepts voisins qui mènent souvent à la l’ambiguïté et à la confusion. Parmi ces termes, nous citons : Soutien/Consolidation /Remédiation.

Il est clair, de prime abord, que ces trois termes tissent une relation étroite avec le concept de l’évaluation. Il s’agit d’une relation de cause à effet rendant l’évaluation et le soutien (ou consolidation/remédiation) comme étant deux actes différés d’un point de vue temporel, dans la mesure où on ne peut, en aucun cas, évaluer et soutenir ou remédier en même temps, tel le médecin qui ne pourrait guérir le patient et lui donner le traitement médical qu’après avoir détecté des symptômes indiquant un problème de santé.

En effet, au sujet du terme « évaluation », le Ministère de l’Education du Québec (MEQ) a proposé dans son cadre de référence la définition suivante :
« l’évaluation des apprentissages est une démarche qui permet de porter un jugement sur les compétences développées et les connaissances acquises par l’élève en vue de prendre des décisions et d’agir » (MEQ, 2003, p6). Les idées intéressantes qu’on peut retenir de cette citation, c’est que le processus de l’évaluation ne vise pas seulement les connaissances mais aussi les compétences praxiques c’est-à-dire le savoir-faire et le savoir-agir. D’autant plus que l’objectif principal de cet acte de l’évaluation est de porter un jugement et prendre une décision. Ce jugement et cette décision ne pourraient s’inscrire que dans le cadre de l’un des actes suivants : soutien,consolidation ou remédiation. Quelle est, alors, la différence entre ces trois termes d’un point de vue terminologique et pratique ?

D’un point de vue linguistico-sémantique, ces trois termes semblent distincts. Le tableau ci-après clarifie cette distinction de sens.




شاهد ايضا:
نموذج جذاذة وفق البيداغوجيا الفارقية

Leave A Reply

Your email address will not be published.